detalle de la alfombra de arena del Corpus Cristi

Tapis du Corpus Cristi

Une tradition de La Orotava à Tenerife

  • Un siècle d'histoire à La Orotava
  • Un travail de dévouement bénévole
  • Sables colorés pour sa réalisation
  • Toujours avec des éléments naturels

1919-2019: des années de tradition

Felipe Machado y Benitez de Lugo a été le premier directeur et a commencé il y a 100 ans la réalisation de tapis sur la place de la ville de La Orotava. Par la suite il a présenté 11 tapis sur cette place. Cette année 2019, son travail est mis en valeur.

Le style grotesque de Jean Berain a eu une influence majeure sur le design.

Le travail est effectué par plus de 20 personnes. La plupart d'entre eux sont des bénévoles et consacrent beaucoup de temps à l'oeuvre. Les habitants de La Orotava soutiennent les artistes depuis un siècle et ils ont même leur propre école.

Matière naturelle pour sa composition

Depuis sa création, la matière naturelle a été utilisé chaque année pour la réalisation du tapis. Il a fallu s’adapter à des événements inattendus pour avoir une œuvre qui dure et soit appréciée.

"Les oiseaux mangeaient les graines et elles germaient avec l'humidité."

Ils utilisaient de la bruyère, des fleurs, des graines et des céréales (riz, pois chiches, haricots ou lentilles) qui étaient placés en dernier pour éviter les problèmes.

De végétal à minéral

De nos jours, ils utilisent du sable de roche volcanique, recueilli en plusieurs endroits de la municipalité (du niveau de la mer au sommet), principalement dans le parc national du Teide mais pas tout.

Le minerai est extrait à la main avec le suivi d'agents environnementaux.

Il est collecté exclusivement dans des lieux déterminés par le plan de gestion du parc national. Les restes de matières minérales qui ont été enlevés par les exploitants du parc national (pour le nettoyage des routes, par exemple) sont également réutilisés. Les roches offrent 7 couleurs naturelles qui permettent de retirer 21 teintes différentes.

Et les restes?

Une fois terminé, le sable qui reste après le passage de la procession est placé dans un seul site de collecte pour être réutilisé les années suivantes. De plus, les élèves de l'école des artistes du tapis l'utilisent pour apprendre leur tâche.

2019: la parole de Dieu à travers le temps

détail du tapis avec Saint François d'Assise
Le regard de Saint François d'Assise

La tradition est écrite dans la culture religieuse catholique. Cette année 2019 est le cinquième centenaire de l'arrivée des moines franciscains à La Orotava. C'est pourquoi Saint François d'Assise apparaît sur le tapis.

Les gens qui écoutent Jésus tournent le dos à la dure réalité.

Dans l'image de cette année, nous voyons aussi Jésus parler à l'assistance et regarder un enfant défavorisé qui demande de l'aide lorsque tout le monde, à l'exception de Saint François d'Assise, tourne le dos à l'enfant.

Pour plus de détails, suivez le lien vers l'excellente page d'ARTEARENA

Scroll to top

S'abonner à la lettre d'information

GuiaNatura EcoTourisme utilisera les informations fournies
dans ce formulaire pour vous contacter et vous envoyer des actualités
et offres commerciales
en accord avec sa politique de confidentialité.

  • Fréquence maximale : un mail par mois.
  • Désinscription : à tout moment via lien à la fin de chaque mail reçu.
    • * indicates required



      J'ai lu et accepte les termes et conditions. *